Rennes 3 – 2 OL : les notes du match

Du mieux mais pas encore suffisant.

Après cette défaite contre une bonne équipe rennaise, il y a certes des motifs d’espoirs, mais également toujours des interrogations sur la défense lyonnaise : comment est ce possible que les centraux soient autant en souffrance sur chaque ballon disputé ? 

On notera du mieux dans l’envie (était-il possible de faire pire ?) et également dans la construction. Le capitaine Lacazette a tenté tant bien que mal de sauver son équipe du naufrage, mais comme souvent des anciens lyonnais ont provoqué la défaite.

Buts : OL A. Lacazette (23′ et 73′) / Rennes M. Terrier (38′ et 78′) A. Gouiri (47′)

Remplacements : J. Reine-Adélaïde – C. Tolisso 45′ / J. Boateng – D. Da Silva 76′ / H. Aouar – R. Faivre 76′ / N. Tagliafico – K. Toko Ekambi 86′ / M. Gusto – Tetê 86′

A. LOPES 5 : Vigilant sur des frappes de Gouiri et Kalimuendo en début de match, le portier lyonnais a une nouvelle fois fait un match sérieux. Une bonne sortie devant Gouiri en seconde période. Il ne peut rien faire sur les 2 premiers buts, et ne fait pas d’exploit sur le 3ème.

C. LUKEBA 3 : Qu’est-il arrivé à ce joueur auteur de prestations majuscules l’année dernière ? Très hésitant dans les duels, il est systématiquement en retard. Il n’apporte que très peu dans la relance et est entrain de perdre confiance.

J. BOATENG 3 : Mis au placard par Bosz, l’Allemand a mis du temps à rentrer dans son match à l’image de sa première intervention hasardeuse. Fautif sur l’égalisation rennaise en première mi-temps, il a erré comme une âme en peine jusqu’à son remplacement. S’il y avait des points à marquer pour lui ce soir, il n’en aura marqué aucun. Remplacé par Da Silva qui oublie complètement Terrier sur le but décisif.

S. DIOMANDE 3 : Après une longue période de blessure, il tente de revenir avec son habituel envie. Son marquage est lui aussi approximatif par moment et sa relance très faible. Pas heureux sur le second but rennais à la 47′ qui met l’OL dans la difficulté. En manque de rythme, il a néanmoins plus d’excuses que ses compères en défense.  

N. TAGLIAFICO 5 : Une des rares satisfactions lyonnaises de ce début de saison. Appliqué défensivement, il est à l’aise en attaque, pour preuve ce magnifique centre pour Lacazette lors de l’ouverture du score. Egalement décisif sur le second, il n’a rien à se reprocher.

M. GUSTO 5 : Pas toujours juste mais plein d’envie et de disponibilité. Fébrile défensivement, il compense par une grosse activité et offre beaucoup de solutions en attaque.

C. TOLISSO 5 : Au coup d’envoi, il avait sûrement en tête la blessure de Kanté qui a libéré une place pour la coupe du monde. Son orientation du jeu est précieuse pour l’OL et lorsqu’il évolue à son niveau, il est un cran au dessus de ses partenaires. Malheureusement, une nouvelle fois une blessure derrière la cuisse peu avant la mi-temps a stoppé son ascension, que c’est cruel… J. REINE-ADELAIDE 4 : Il a donc disputé la 2ème mi-temps, plutôt juste dans ses choix, il n’a pas suffisamment pesé sur le jeu lyonnais et fait preuve d’une nonchalance agaçante.

M. CAQUERET 4 : Décevant depuis quelques semaines, le natif de Vénissieux a beaucoup de déchets dans son jeu et joue très souvent en arrière. Il a le potentiel pour faire bien mieux.

H. AOUAR 4 : Il jouait beaucoup sur ce match après avoir disputé seulement 30 minutes cette saison. Dés la 2′ minute, une ouverture très bien sentie pour Lacazette l’a fait rentrer dans son match. Pas toujours très collectif par la suite, il a été en manque de rythme mais a eu le mérite d’essayer. 

A. LACAZETTE (C) 6 : Laurent Blanc lui aurait demandé de se recentrer sur son jeu cette semaine, le capitaine lyonnais a répondu présent sur ce match. Exemplaire par son travail défensif, son ouverture du score sur sa première occasion a récompensé sa très bonne première mi-temps. Auteur d’un doublé en seconde mi-temps, il est indispensable à cette équipe.

M. DEMBELE 5 : Il ne touche pas beaucoup de ballons mais est très précieux quand ses coéquipiers le trouvent, il est à l’origine des 2 buts lyonnais. Son entente avec Lacazette est évidente, les deux attaquants se cherchent constamment et sont souvent récompensés.

L.BLANC 5 : Le nouvel entraineur des gones était attendu au tournant pour son premier match. Une chose est sûre: il y a eu mieux dans l’animation offensive. Sa carrière en défenseur central doit maintenant lui permettre de trouver des solutions à cette défense pour le moins perméable.

 

 

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page