OL – Lille : confirmer face à l’épouvantail nordique

L’OL accueille Lille au Groupama Stadium ce dimanche (20h45) en clôture de la 13ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Capitaine Lyon vous présente le choc entre 2 concurrents à l'Europe.

L’enjeu :

Après avoir retrouvé le chemin de la victoire le week-end dernier à Montpellier (2-1), leur permettant au passage de remonter à la 8ème place au classement à 10 points du podium, les Lyonnais doivent désormais enchaîner à domicile face à leur bête noire (voir stat ci-dessous) afin de se rapprocher des places européennes. En amont de sa première apparition au Groupama Stadium en tant qu’entraîneur de l’OL, Laurent Blanc a loué l’investissement de ses joueurs à l’entraînement ces derniers jours. « On a bien travaillé cette semaine. Je pense que les joueurs sont en train de comprendre notre façon de travailler et ça se passe de mieux en mieux. L’équipe répond vraiment bien à ce qu’on leur propose, à ce qu’on recherche » a expliqué le Cévenol en conférence de presse qui voit beaucoup d’amélioration autour de lui depuis son arrivée. « Quand il y a un changement d’entraîneur, les joueurs ne sont pas dupes, les cartes sont redistribuées. Tout le monde a intérêt à se montrer sous son meilleur visage». Et pour le coach rhodanien, une deuxième victoire de rang passera une nouvelle fois par le jeu, en s’appuyant sur ses cadres les plus chevronnés. « On aimerait avoir le ballon, mais Lille aussi je suppose. […] Quand une équipe est dans une période compliquée, c’est difficile de s’appuyer sur un noyau de jeunes joueurs. Les joueurs expérimentés maitrisent plus ces situations-là ».

Les forces en présence :

La quasi-totalité du groupe est à la disposition du staff pour cette affiche, à l’exception notable de Corentin Tolisso (toujours blessé) et surtout Sinaly Diomandé, suspendu après avoir récolté un carton rouge discutable dans l’Hérault. Même s’il n’a pas vraiment rassuré lors de ses dernières entrées en jeu, Damien Da Silva pourrait remplacer le défenseur ivoirien au coup d’envoi dans le 3-5-2 qui a les faveurs de l’entraineur lyonnais depuis son arrivée. Mais avec seulement 3 défenseurs centraux de métier aptes à jouer et un Jérôme Boateng toujours à court physiquement pour tenir 90 minutes, Laurent Blanc pourrait également changer de système et adopter un 4-4-2 afin de garder des options crédibles de remplacement en cours de match.

Au milieu de terrain, Houssem Aouar sera une nouvelle fois dépositaire du jeu lyonnais, lui qui a tapé dans l’œil du Président alors qu’il ne faisait plus vraiment partie des plans de Peter Bosz. « Houssem est un joueur doué techniquement. Il sent le jeu, il anticipe le jeu, il sent le ballon, c’est un type de joueur que j’aime. Quand vous avez ce type de joueurs, vous essayez de les mettre dans les meilleures dispositions ».

L’adversaire du jour :

Lille occupe la 6ème place au classement de Ligue 1 avec 22 points (7 victoires, 1 match nul et 4 défaites). L’équipe possède la 2ème meilleure attaque du championnat avec 25 buts inscrits (à égalité avec Rennes) et la 15ème meilleure défense avec 21 buts encaissés. Elle se montre relativement à l’aise à l’extérieur avec 3 victoires, 1 nul et 2 défaites (12 buts inscrits contre 7 encaissés). Les joueurs lillois les plus prolifiques se nomment Jonathan David (9 buts et 3 passes décisives), Jonathan Bamba (4 buts et 3 passes) et Rémy Cabella (3 buts et 4 passes).

Après un début de saison poussif, les Lillois de Paulo Fonseca proposent depuis quelques semaines un football séduisant, à l’image de leur victoire spectaculaire face à Monaco (4-3) le week-end dernier alors qu’ils étaient menés 3-2. Ils ont récolté 12 points sur 15 lors des 5 dernières journées, les plaçant ainsi parmi les équipes les plus en forme du moment en Europe au même titre que Manchester City ou encore l’AC Milan.

Pour cette affiche de la 13ème journée, le technicien portugais devra se passer des services de son défenseur suédois Gabriel Gudmundsson (pubalgie) alors que Jonathan Bamba et Adam Ounas sont annoncés incertains (problèmes musculaires). En revanche, les très expérimentés José Fonte (capitaine) et Benjamin André (vice-capitaine) feront leur retour dans le XI lillois après avoir purgé leur match de suspension contre l’ASM. L’arrière-garde lyonnaise devra se méfier du prodige canadien de 22 ans Jonathan David qui affiche un rythme d’un but par match sur les 7 dernières journées de championnat.

Les 5 derniers matchs du LOSC

17.09.22 8e journée Ligue 1 Lille – Toulouse 2 – 1

Dispositif en 4-2-3-1
10 tirs dont 4 cadrés
45% de possession

02.10.22 9e journée Ligue 1 Lorient – Lille 2 – 1

Dispositif en 4-2-3-1
20 tirs dont 4 cadrés
63% de possession

09.10.22 10e journée Ligue 1 Lille – Lens
1 – 0

Dispositif en 4-2-3-1
12 tirs dont 6 cadrés
45% de possession

14.10.22 11e journée Ligue 1 Strasbourg – Lille
0 – 3

Dispositif en 4-2-3-1
10 tirs dont 7 cadrés
57% de possession

23.10.22 12e journée Ligue 1 Lille – Monaco 4 – 3

Dispositif en 4-2-3-1
20 tirs dont 7 cadrés
60% de possession

L’arbitre de la rencontre :

Le choc contre les Dogues sera animé par Jérôme Brisard, assisté de Benjamin Pages et Alexis Auger. Pierre Gaillouste et Stéphane Bré seront en charge de l’assistance vidéo. Jérôme Brisard n’a encore jamais officié durant une rencontre de l’OL cette saison. Il a en revanche déjà arbitré Lille lors de son déplacement victorieux à Montpellier le 4 septembre dernier (3-1).

Les Gones présentent un bilan de 5 victoires, 4 nuls et 4 défaites avec Jérôme Brisard comme arbitre principal depuis ses débuts en 2017.

La stat qui fait mal :

L’OL n’a remporté aucune de ses 11 dernières rencontres contre Lille en Ligue 1 (5 nuls et 6 défaites). La dernière victoire lyonnaise sur sa pelouse contre le LOSC remonte au 5 octobre 2014. Ce jour-là, les hommes d’Hubert Fournier s’étaient imposés 3 buts à 0 grâce à un triplé d’Alexandre Lacazette.

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !