OM – OL : une dynamique à entretenir

L’OL se déplace à Marseille ce dimanche (20h45) en clôture de la 14ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Capitaine Lyon vous livre son analyse sur cet Olympico qui s’annonce, comme à son habitude, bouillant.

L’enjeu :

En l’absence de derby contre les Verts, les affrontements contre l’OM revêtent un caractère encore plus particulier aux yeux des supporters lyonnais. La tension entre les deux clubs est permanente, et dans la lutte pour l’Europe « les deux équipes ont la pression avec une obligation de résultat » comme l’a rappelé Laurent Blanc en conférence de presse ce vendredi. « Ce sera un match particulier car il y a de l’ambiance, de l’agitation. Il faut vouloir jouer des matchs comme celui-là. S’il n’y avait que des matchs comme celui-là ce serait parfait. J’aimais ces matchs en tant que joueur et j’espère que mes joueurs aiment aussi. Sinon cela veut dire qu’ils ne sont pas prêts pour le haut niveau ». Le ton est donné… Selon le Cévenol, une des clés du match se situera au niveau athlétique où il considère son effectif encore en déficit face à un adversaire « qui dépense beaucoup d’énergie » et « va essayer de nous prendre à la gorge d’entrée ». Mais d’après lui lui, même si son équipe a été à la peine face au LOSC en 1ère période le week-end dernier, « Il y a du mieux dans la communication, dans les échanges. Les joueurs ont envie de prendre part dans ce début d’histoire. La confiance revient petit à petit ». Et après avoir enchaîné deux succès de rang, l’occasion est belle de pouvoir recoller à seulement un point du rival marseillais en cas de victoire au Vélodrome et entrevoir ainsi le top 5. Occasion quasi inespérée il y a un mois lors de l’éviction de Peter Bosz…

Les forces en présence :

Mis à part les absents de longue date que sont Corentin Tolisso et Julian Pollersbeck, Laurent Blanc dispose de l’intégralité de son effectif. Sinaly Diomandé réintègre le groupe après avoir purgé son match de suspension la semaine dernière tandis que Jérôme Boateng a bien participé aux dernières séances d’entraînement malgré ses déboires avec la justice allemande cette semaine. Les possibilités de onze de départ sont donc nombreuses, celui-ci sera surtout déterminé par le choix du système de jeu. Si l’entraîneur lyonnais adopte son 3-5-2 habituel, Johann Lepenant pourrait venir concurrencer Maxence Caqueret dans l’entrejeu. Mais pour répondre aux problématiques posés par le dispositif marseillais en 3-4-2-1, Laurent Blanc pourrait également être tenté de reconduire le 4-4-2 qui avait permis de renverser Lille en 2ème période dimanche dernier.

L’adversaire du jour :

L’Olympique de Marseille pointe actuellement à la 5ème place au classement de Ligue 1 avec 24 points. L’équipe entraînée par Igor Tudor possède la 7ème meilleure attaque du championnat avec 22 buts inscrits (à égalité avec l’OL, Lens et Montpellier) et la 3ème meilleure défense avec 11 buts encaissés. Son bilan à domicile est de 4 victoires, 1 nul et 2 défaites en 7 rencontres (11 buts marqués contre 7 encaissés). Les meilleurs buteurs du club se nomment Alexis Sánchez (4 buts inscrits), Luis Suárez et Nuno Tavares (3 réalisations chacun).

L’OM a pris un sacré coup derrière la tête cette semaine en Ligue des champions en s’inclinant à la toute dernière seconde contre Tottenham (1-2). Alors qu’ils étaient virtuellement qualifiés pour les huitièmes de finale à la mi-temps après avoir ouvert le score contre les Londoniens, les Phocéens ont finalement terminé dernier de leur groupe et ne joueront même pas la Ligue Europa en février prochain. Le bilan en Ligue 1 depuis 4 matchs n’est guère plus fameux puisqu’ils ont concédé le nul à Strasbourg le week-end dernier (2-2, avec un but une nouvelle fois encaissé dans le temps additionnel) après avoir essuyé trois revers de suite face à Ajaccio (1-2), Paris (0-1) et Lens (0-1).

Pour ce duel des Olympiques, le technicien croate devra vraisemblablement se passer des services de Pape Gueye et d’Eric Bailly. De retour de blessure aux ischio-jambiers, le défenseur international ivoirien a subi une rechute mardi contre Tottenham et a dû laisser sa place à Samuel Gigot après seulement 9 minutes de jeu. Ce dernier fera son retour dans le groupe après avoir purgé un match de suspension. Il sera intéressant d’observer si Dimitri Payet, peu souvent utilisé par l’entraîneur marseillais, sera titulaire au coup d’envoi dimanche, lui qui a souvent pris un malin plaisir à faire des misères à l’OL par le passé.

Les 5 derniers matchs de l’OM

16.10.22 11e journée Ligue 1 PSG – Marseille 1 – 0

Dispositif en 3-4-2-1
18 tirs dont 7 cadrés
50% de possession

22.10.22 12e journée Ligue 1 Marseille – Lens 0 – 1

Dispositif en 3-4-2-1
13 tirs dont 3 cadrés
56% de possession

26.10.22 5e journée Ligue des Champions E. Frankfurt – Marseille
2 – 1

Dispositif en 3-4-2-1
11 tirs dont 3 cadrés
57% de possession

29.10.22 13e journée Ligue 1 Strasbourg – Marseille
2 – 2

Dispositif en 3-4-2-1
13 tirs dont 5 cadrés
50% de possession

01.11.22 6e journée Ligue des Champions Marseille – Tottenham 1 – 2

Dispositif en 3-4-2-1
16 tirs dont 4 cadrés
64% de possession

L’arbitre de la rencontre :

François Letexier a été désigné par la LFP pour animer les débats sur le terrain, assisté de Mehdi Rahmouni et Huseyin Ocak. L’assistance vidéo sera notamment assurée par Christian Guillard.

François Letexier a déjà arbitré l’OL en Ligue 1 cette saison, lors de la défaite au Groupama Stadium contre le PSG (8e journée, 0-1). Il était également au sifflet à l’occasion du déplacement de l’OM à Nice qui s’est soldé par une victoire écrasante des Phocéens (4e journée, 3-0). L’arbitre de 33 ans, qui dirigera le premier Olympico de sa carrière, s’est retrouvé au centre des polémiques il y a deux semaines suite à ses décisions très controversées durant la rencontre opposant Nice à Nantes.

L’OL présente un bilan de 8 victoires, 3 nuls et 5 défaites avec François Letexier comme arbitre principal.

La stat :

L’OL n’a connu la défaite qu’à une seule reprise lors de ses 8 derniers déplacements à Marseille en Ligue 1. Les Gones restent sur une prestigieuse victoire au Vélodrome la saison dernière (3-0) durant laquelle Castello Lukeba, Moussa Dembélé et Karl Toko Ekambi s’étaient illustrés en tant que buteurs.

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !