OL – Nice : pour que la fête soit complète

L’OL accueille Nice au Groupama Stadium ce vendredi (21h) en ouverture de la 15ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Capitaine Lyon vous présente le dernier match de l’OL avant la trêve liée à la Coupe du monde au Qatar.

L’enjeu :

En s’inclinant contre l’OM dimanche dernier, l’Olympique lyonnais a confirmé ses difficultés à vaincre les écuries du haut de tableau (6 défaites en autant de rencontres) et se voit de nouveau rétrogradé à la 8ème place du championnat. A l’occasion du dernier match de l’année et la réception de l’OGC Nice, le Parc OL sera plein à craquer (plus de 59000 places ont trouvé preneur), dans une ambiance de fête avec les 35 ans des Bad Gones et la probable présence de Karim Benzema pour présenter son Ballon d’Or. Tous les ingrédients seront donc présents pour permettre à Laurent Blanc et ses joueurs de réagir et renouer avec la victoire. « La préparation a été très bonne, on a travaillé certains points notamment défensifs. J’espère qu’il y aura un meilleur résultat. On aime la possession. J’ai dit aux joueurs que je leur faisais confiance et qu’on devait continuer sur les mêmes méthodes. J’ai une grande confiance dans ce groupe » a révélé l’entraîneur lyonnais devant la presse ce mercredi. Un succès face à Nice permettrait aux Gones de revenir provisoirement à cinq longueurs du podium et à quatre points de Monaco et Marseille qui s’affronteront dimanche en clôture de journée. De quoi aborder la trêve l’esprit un peu plus léger…

Les forces en présence :

Jérôme Boateng, sorti peu après l’heure de jeu contre l’OM en se tenant le genou, a subi une arthroscopie et sera probablement absent du groupe pour au moins 4 semaines. De son côté, Jeff Reine-Adelaïde a ressenti une gêne musculaire et est forfait pour la réception de Nice. Enfin, aucun risque ne sera pris avec Corentin Tolisso qui a seulement repris l’entraînement collectif mardi. Il observera donc la performance de ses coéquipiers en tribune. Ces trois forfaits majeurs s’ajoutent à celui de Julian Pollersbeck, et deux incertitudes demeurent en la personne de Johann Lepenant (blessure au gros orteil du pied) et Houssem Aouar (contracture aux ischios).

En l’absence du défenseur allemand, le recours à un système à 4 défenseurs semble le plus plausible face aux Aiglons. « Il se peut que la défense soit très jeune. J’espère que c’est compatible avec des objectifs élevés » a affirmé Laurent Blanc en conférence de presse, ce qui laisse à penser que Sinaly Diomandé sera titularisé aux côtés de Castello Lukeba en défense centrale. Moussa Dembélé, sorti à la mi-temps au Vélodrome, pourrait être rétrogradé sur le banc de touche au profit de Karl Toko Ekambi. Romain Faivre et Tetê sont également en balance pour débuter la rencontre.

L’adversaire du jour :

Nice occupe la 9ème place au classement de Ligue 1 avec 19 points à seulement une longueur de l’OL (5 victoires, 4 matchs nuls et 5 défaites). L’équipe entraînée par Lucien Favre possède la 17ème attaque du championnat avec 14 buts inscrits et la 5ème meilleure défense avec 16 buts encaissés. Elle présente un bilan à l’extérieur de 3 victoires, 2 nuls et 2 défaites (8 buts marqués contre 7 encaissés). Les meilleurs buteurs du club se nomment Andy Delort (5 buts), Nicolas Pépé et Gaëtan Laborde (3 réalisations chacun).

Après un début de saison raté (seulement 2 victoires sur les 9 premières rencontres de championnat), les Aiglons ont su se ressaisir. Leurs résultats récents (6 matchs sans défaite) leur ont permis de se qualifier en huitièmes de finale de Ligue Europa Conférence en terminant 1er de leur groupe, et de se hisser en 1ère moitié de tableau en Ligue 1. C’est donc avec un boost de confiance qu’ils vont aborder leur déplacement entre Rhône et Saône.

Pour cette rencontre, le technicien suisse devra vraisemblablement composer sans son buteur Andy Delort (douleur au genou), et sans son gardien remplaçant Marcin Bułka (opéré de l’épaule et donc absent pour plusieurs semaines). Il pourra en revanche compter sur Gaëtan Laborde, lui qui a trouvé le chemin des filets lors de ses 3 dernières sorties avec le Gym, et enregistrera le retour de l’ancien Lyonnais Melvin Bard sur le côté gauche de la défense.

Les 5 derniers matchs de l’OGC Nice

23.10.22 12e journée Ligue 1 Nice – Nantes 1 – 1

Dispositif en 3-4-3
11 tirs dont 5 cadrés
66% de possession

27.10.22 5e journée Ligue Europa Conférence Nice – Partizan Belgrade 2 – 1

Dispositif en 4-4-2
20 tirs dont 6 cadrés
60% de possession

30.10.22 13e journée Ligue 1 Lorient – Nice
1 – 2

Dispositif en 4-4-2
16 tirs dont 5 cadrés
57% de possession

03.11.22 6e journée Ligue Europa Conférence FC Cologne – Nice
2 – 2

Dispositif en 4-4-2
11 tirs dont 3 cadrés
44% de possession

06.11.22 14e journée Ligue 1 Nice – Brest 1 – 0

Dispositif en 4-4-2
14 tirs dont 9 cadrés
56% de possession

L’arbitre de la rencontre :

Eric Wattellier sera aux commandes du match contre l’OGC Nice, assisté de Thomas Luczynski et Alexandre Viala. Dominique Julien et Mehdi Rahmouni seront en charge de l’assistance vidéo.

Eric Wattellier retrouvera le Groupama Stadium après avoir été au sifflet lors de la victoire des Gones contre Troyes en août dernier (3e journée, 4-1). L’arbitre de 35 ans a également déjà arbitré Nice à deux reprises depuis le début de saison, lors du déplacement des Aiglons à Ajaccio (7e journée, victoire 1-0) et à Auxerre (11e journée, 1-1).

L’OL présente un excellent bilan de 5 victoires pour seulement 1 défaite avec Eric Wattellier comme arbitre principal depuis ses débuts en 2018.

La stat :

Lors des 10 dernières confrontations en Ligue 1, les deux équipes n’ont jamais réussi à se neutraliser et ont chacune remporté 5 victoires. La dernière a été l’œuvre de l’Olympique lyonnais au Groupama Stadium où les Gones avaient défait les Niçois par l’intermédiaire de Dembélé (sur pénalty) et Toko Ekambi (2-0, 24e journée 21/22).

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !