Nantes – OL : des points, et vite !

L’OL se déplace au stade de La Beaujoire pour affronter le FC Nantes ce mercredi 11 janvier (19h) dans le cadre de la 18ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Comme avant chaque match, Capitaine Lyon vous livre son analyse sur la rencontre.

L’enjeu :

L’OL a décroché sa qualification pour les 16es de finale de Coupe de France face à Metz le week-end dernier (le club affrontera Chambéry au Groupama Stadium le 21 janvier). Mais les Lyonnais ont encore été suffisants dans le jeu, présentant bien des difficultés à déstabiliser un bloc bas. A l’heure d’affronter le FC Nantes sur ses terres, l’éternel enjeu pour les Gones est d’enchaîner les résultats positifs en championnat, pour essayer de rattraper un retard déjà consistant sur les équipes européennes (Monaco, 5ème au classement, compte déjà 9 points d’avance sur Lyon). « On aborde ce match comme un match dans lequel il faut prendre des points. Je mets le groupe devant ses responsabilités parce que je veux que l’on produise du jeu. Pour jouer, il faut en avoir l’envie, les qualités et les joueurs » a ainsi résumé Laurent Blanc en conférence de presse d’avant-match. Il est également enfin temps de se montrer plus solide à l’extérieur, où l’OL ne compte que 2 victoires en 8 rencontres.

Les forces en présence :

L’infirmerie lyonnaise s’est considérablement vidée puisque seul Houssem Aouar manquait à l’appel à l’entrainement hier matin. Malo Gusto et Corentin Tolisso sont ainsi du déplacement en Loire-Atlantique, à l’instar de Dejan Lovren qui signe sa première apparition dans le groupe lyonnais, même si aucun risque ne sera pris les concernant. Ils devraient très logiquement démarrer la rencontre sur le banc de touche. En revanche, Henrique est finalement forfait, tandis que Jérôme Boateng, Mamadou Sarr et Damien Da Silva n’ont pas été retenus par le coach rhodanien alors qu’ils étaient tous les trois présents en coupe contre Metz. Si le capitaine Alexandre Lacazette récupèrera à coup sûr sa place de titulaire à la pointe de l’attaque, l’interrogation se porte sur la reconduction ou non du méritant Bradley Barcola à l’aile gauche en lieu et place de Karl Toko Ekambi.

L’adversaire du jour qui lui au moins est toujours en lice en coupe d’Europe :

Le FC Nantes occupe la 15ème place au classement de Ligue 1 avec 17 points (3 victoires, 8 matchs nuls et 6 défaites). L’équipe entrainée par Antoine Kombouaré possède la 15ème meilleure attaque du championnat avec 18 buts inscrits (à égalité avec Brest) et la 9ème meilleure défense avec 24 buts encaissés (à égalité avec Lille et Lorient). Son bilan à domicile est de 3 victoires, 4 nuls et 1 seule défaite (12 buts inscrits contre 9 encaissés). Les meilleurs buteurs nantais se nomment Moses Simon (5 buts), Mostafa Mohamed (4 buts) et Ignatius Ganago (3 réalisations).

Vainqueur de la Coupe de France l’année dernière, le FC Nantes a connu une entame de saison très compliquée en Ligue 1, avec un effectif limité et des renforts réclamés par son entraineur qui ne sont jamais arrivés. Depuis la reprise fin décembre, les Canaris ont obtenu le nul à Troyes et sont allés chercher une victoire précieuse contre Auxerre qui leur permettent de compter actuellement 4 points d’avance sur le premier relégable. En prime, les hommes d’Antoine Kombouaré se sont offerts le droit d’affronter la Juventus en 16es de finale de League Europa en février prochain, après avoir arraché la qualification sur le terrain de l’Olympiakos en phase de poule.

Pour la réception de l’OL, l’entraineur kanak devra se passer des services de son milieu de terrain formé à Lyon Samuel Moutassamy (suspension), ainsi que de son taulier en défense centrale en la personne de Nicolas Pallois (entorse du genou). Quentin Merlin, Pedro Chirivella et Moussa Sissoko font en revanche leur retour dans le groupe.

Les 5 derniers matchs du FC Nantes

06.11.22 14e journée Ligue 1 Reims – Nantes 1 – 0

Dispositif en 4-3-3
15 tirs dont 5 cadrés
43% de possession

13.11.22 15e journée Ligue 1 Nantes – AC Ajaccio 2 – 2

Dispositif en 4-2-3-1
15 tirs dont 5 cadrés
53% de possession

28.12.22 16e journée Ligue 1 Troyes – Nantes
0 – 0

Dispositif en 4-3-3
19 tirs dont 5 cadrés
45% de possession

01.01.23 17e journée Ligue 1 Nantes – Auxerre 1 – 0

Dispositif en 4-2-3-1
10 tirs dont 3 cadrés
51% de possession

07.01.23 32es de finale de Coupe de France Vire – Nantes 0 – 2

Dispositif en 4-2-3-1
18 tirs dont 9 cadrés
60% de possession

L’arbitre de la rencontre qui a été élu Flamand de l’année 2022 :

Marc Bollengier (31 ans) a été désigné par la LFP pour être l’arbitre principal de la rencontre, assisté d’Alexandre Viala et Bastien Courbet. Thomas Leonard et Stéphane Bré seront en charge de l’assistance vidéo.

Marc Bollengier dirigera une rencontre de l’OL pour la toute première fois de sa jeune carrière. Cette saison, l’arbitre nordiste était au sifflet de la confortable victoire des Canaris face à Reims (11e journée, 4-1).

La stat qui contredit le collègue qui affirme qu’on perd tout le temps à Nantes :

En championnat, lors de leurs 13 derniers déplacements au stade de La Beaujoire, les Gones ont remporté 7 victoires et n’ont connu la défaite qu’à 2 reprises (en 2008 et 2019).

Articlés liés

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !