OL – SB29 : Lyon ne Brest pas les bras

L’OL accueille le Stade Brestois au Groupama Stadium ce mercredi 1er février (21h) dans le cadre de la 21ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Comme avant chaque match, Capitaine Lyon vous présente la rencontre.

L’enjeu :

L’OL a enfin gagné en championnat en 2023. Après 3 matchs sans victoire (un nul et deux défaites), les Lyonnais se sont imposés (dans la douleur) sur la pelouse d’Ajaccio dimanche dernier (2-0). L’enjeu contre Brest est désormais de renouer avec le succès dans son enceinte en Ligue 1, ce qui n’est plus arrivé depuis la réception de Lille le 30 octobre dernier, et de combattre le « syndrome Groupama Stadium ». « Il ne faut pas avoir de crainte. Si tu crains de jouer à domicile, il n’y a plus rien à faire. C’est le stade l’Olympique lyonnais. Il faut vouloir aller au Groupama Stadium, se préparer et gagner des points. […] Il faut se sentir bien dans son stade » a affirmé Laurent Blanc en conférence de presse ce mardi. C’était sans compter le nouveau communiqué sorti sur les réseaux sociaux quelques heures plus tard par les Bad Gones et les Lyon 1950 qui promettent une nouvelle soirée agitée contre Lens le 12 février prochain… En attendant, l’OL a l’occasion de ravir la 8ème place au classement à Clermont en cas de succès face aux Bretons et de contre-performance des Auvergnats à Lille.

Les forces en présence :

Aucune blessure sérieuse n’est à déplorer dans les rangs lyonnais. Hormis les récents départs durant ce mercato hivernal (Toko-Ekambi, Faivre, Tetê et dernièrement Reine-Adélaïde), l’entraîneur rhodanien dispose d’un groupe au complet, dans lequel figurent Dejan Lovren (bien qu’il se soit entrainé en marge de ses coéquipiers ce mardi après être sorti prématurément à Ajaccio), Bradley Barcola (victime de crampes face aux Corses) et Castello Lukeba (absent lors des deux derniers matchs). Malo Gusto est également de retour (en prêt), après avoir signé un juteux contrat du côté des Blues de Chelsea. L’attaquant suédois Amin Sarr, nouvelle recrue en provenance d’Heerenveen, a effectué son premier entraînement ce mardi et devrait prendre place sur le banc mercredi. Ce ne sera pas le cas du Brésilien de 23 ans Jeffinho, transfuge de Botafogo, qui vient tout juste de passer sa visite médicale et semble avoir un petit souci physique.

L’adversaire du jour :

Le Stade Brestois 29 occupe la 16ème place au classement de Ligue 1 avec 18 points (4 victoires, 6 matchs nuls et 10 défaites). L’équipe entrainée par Éric Roy possède la 14ème meilleure attaque du championnat avec 23 buts inscrits (à égalité avec Nice) et la 13ème meilleure défense avec 34 buts encaissés. Son bilan à l’extérieur est de 2 victoires, 2 nuls et 6 défaites (12 buts inscrits contre 17 encaissés). Les meilleurs buteurs brestois se nomment Jérémy Le Douaron, Romain Del Castillo et Steve Mounié (4 réalisations chacun).

Au match aller, il y a tout juste un mois, les Gones étaient allés chercher une victoire précieuse au stade Francis-Le Blé en s’imposant 4 buts à 2 grâce notamment à une prestation de haut vol de la part de Maxence Caqueret (un but, une passe décisive et un pénalty provoqué). Les dirigeants bretons ont depuis nommé l’ex-joueur lyonnais Éric Roy à la tête de l’équipe première qui a accepté le challenge du maintien avec tout un staff en place. Avec une victoire et deux nuls en 4 journées, le SB29 compte ainsi 3 points d’avance sur le premier relégable (Strasbourg) avant son déplacement à Décines.

Pour cette rencontre, l’entraineur originaire de Nice devra se passer des services de son capitaine Brendan Chardonnet (blessure à la cuisse), Romain Del Castillo (mollet), Mathias Pereira-Lage (cheville) et Noah Fadiga (hanche). Pierre Lees-Melou est quant à lui suspendu. Juste avant la clôture du mercato, le club finistérien a enregistré les arrivées de l’attaquant Alberth Elis (en provenance de Bordeaux) et du milieu de terrain Félix Lemaréchal (prêté par Moncao).

Les 5 derniers matchs du Stade brestois 29

07.01.23 32es de finale de Coupe de France Avranches – Brest
0 – 2

Dispositif en 4-3-3
21 tirs dont 6 cadrés
47% de possession

11.01.23 18e journée Ligue 1 Brest – Lille
0 – 0

Dispositif en 4-3-3
5 tirs dont 0 cadré
28% de possession

15.01.23 19e journée Ligue 1 Toulouse – Brest 1 – 1

Dispositif en 4-3-3
17 tirs dont 5 cadrés
36% de possession

22.01.23 16es de finale de Coupe de France Brest – Lens

1 – 3

Dispositif en 4-3-3
16 tirs dont 4 cadrés
47% de possession

29.01.23 20e journée Ligue 1 Brest – Angers
4 – 0

Dispositif en 4-3-3
9 tirs dont 7 cadrés
41% de possession

L’arbitre de la rencontre :

Ruddy Buquet animera les débats sur le terrain, accompagné de Guillaume Debart et Mehdi Rahmouni. L’assistance vidéo sera assurée par Aurélien Berthomieu et Hamid Guenaoui.

Ruddy Buquet a déjà arbitré l’OL cette saison en Ligue 1, à l’occasion du match nul contre Toulouse au Groupama Stadium en octobre dernier qui avait précipité l’éviction de Peter Bosz (1-1, 10e journée). L’arbitre picard de 46 ans était également aux commandes du match opposant Brest à Troyes lors de la 15ème journée (victoire 2-1 des Bretons à domicile).

La stat :

Si les Gones restent sur deux prestations décevantes au Groupama Stadium contre Brest (1-1 en 2021 et 2-2 en 2020), l’OL ne s’est jamais incliné à domicile en Ligue 1 contre les Bretons (8 victoires et 3 nuls). Ok, on a déjà sorti une stat similaire avant le match contre Strasbourg avec le résultat que l’on connaît (même si c’était la faute des vilains supporters)…

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !